Doit-on payer l'IFI sur sa résidence principale ?

« Ma résidence principale fait-elle partie de l’assiette taxable au titre de l’IFI ? »

Oui, votre résidence principale fait partie de votre patrimoine taxable au titre de l’IFI (à partir d’un seuil de 1,3 million d’euros), de la même manière que l’ensemble de vos biens et valeurs immobilières, hormis les biens immobiliers professionnels.

IFI : Un abattement de 30 % sur la résidence principale

La résidence principale est soumise à l’IFI. Cependant, une décote de 30 % s’applique, comme c’était déjà le cas lorsque l’ISF était en vigueur. Cela signifie que cette habitation est soumise au barème de l’Impôt sur la fortune immobilière pour sa valeur vénale (valeur sur le marché) mais qu’une réduction forfaitaire ou proportionnelle s’applique à hauteur de 30 % (excepté si vous la détenez par l’intermédiaire d’une Société civile immobilière).

Par exemple, si votre résidence principale est d’une valeur de 1,3 million d’euros et que vous ne possédez pas d’autre bien immobilier, vous ne serez pas soumis à l’Impôt sur la fortune immobilière.

Si votre résidence principale est d’une valeur de 2 millions d’euros, votre IFI sera calculé en appliquant le barème sur une valeur de 1 400 000 € (soit 2 millions - 30 % d’abattement).

 

NB : Pour information, l’administration fiscale définit la résidence principale comme « la résidence habituelle et effective du contribuable pendant la majeure partie de l’année ».