L'investissement en SCPI est-il soumis à l'IFI ?

Comme leur nom l’indique, les SCPI (Société civile de placement immobilier) sont intrinsèquement liées à l’immobilier et entrent, de ce fait, dans l’assiette taxable de l’Impôt sur la fortune immobilière. Les parts de Société civile de placement immobilier doivent ainsi être déclarées au titre de l’IFI.

Déclaration des SCPI au titre de l’IFI

Les parts de Société civile de placement immobilier sont à déclarer pour leur valeur IFI, que l’on parle de SCPI à capital fixe ou à capital variable. La valeur par part à déclarer vous sera fournie annuellement par la société de gestion dans le récapitulatif des revenus fonciers et mobiliers, l’IFU (Imprimé fiscal unique). Elle sera logiquement multipliée par le nombre de parts détenues.

Le calcul de valeur des SCPI à déclarer à l’IFI est délimité comme suit :

  • Pour les SCPI à capital variable, la valeur IFI correspond à la valeur de retrait pondérée au pourcentage de biens immobiliers.
  • Pour les SCPI à capital fixe et marché secondaire actif, la valeur Impôt sur la fortune immobilière va correspondre au dernier prix d’exécution connu au 1er janvier.
  • Pour les SCPI à capital fixe et les SCI sans marché secondaire actif, le ratio immobilier multiplié par la valeur de réalisation s’applique.

Quid des OPCI dans le cadre de l’IFI ?

Comme les SCPI, les OPCI (organismes de placements collectifs en immobilier) et les actions foncières, qu’elles soient cotées ou pas et même si elles sont détenues au sein d’une assurance-vie, doivent également être déclarés dans le cadre de l’IFI.